PARIS – TEL AVIV

Six créatrices de bijou contemporain

7.11 > 5.12.18

Opening exposition Paris - Tel Aviv

Dans le cadre de la Saison France-Israël 2018, la galerie Elsa Vanier convie trois créatrices israéliennes à présenter leurs bijoux contemporains en regard de ceux de trois créatrices françaises :

Yael Friedman, Hadas Levin, Shir Pins – ISRAEL

Marianne Anselin, Florence Croisier, Agathe Saint Girons – FRANCE.

Visuels bijoux créatrices israëliennes exposition Paris - Tel Aviv

Yael Friedman, bague « Puzzled » ; Hadas Levin, pendentifs « Road Marks », 2018, acier noirci or fin, argent oxydé ; Shir Pins, « Ecriture »

Ces trois créatrices mènent une réflexion sur les concepts ou les événements qui les émeuvent – mémoire et trace du temps, les liens tissés, les relations humaines et le quotidien

Yael Friedman explore depuis plus de 20 ans de nouvelles formes, matériaux, techniques et technologies. Elle considère les bijoux comme une forme d’art interactif, des sculptures qui appellent les porteurs à les manipuler. Pour Hadas Levin, la fabrication de bijoux est comme un récit continu. Une histoire à raconter dans un langage intime d’images et de formes.

Toutes les créations de Shir Pins trouvent leur origine dans une pensée ou une observation que la créatrice sent essentiel d’exprimer sous forme matérielle. Ses bijoux se veulent un objet intime – révélant ou dissimulant les pensées et les désirs de son porteur.

Ces créatrices ont toutes trois étudié à la Bezalel Academy of Art and Design, (Jérusalem) et ont exposé régulièrement en Europe, en Asie et aux Etats-Unis.

Leurs pièces feront écho à celles de Marianne Anselin, Florence Croisier et Agathe Saint-Girons, trois créatrices représentées par la Galerie Elsa Vanier et dont les matières de prédilection comme les thèmes qu’elles affectionnent font particulièrement écho à nos invitées.

Visuels bijoux créatrices françaises exposition Paris - Tel Aviv

Marianne Anselin, bague « Bourgeon » ; Florence Croisier, collier « Tisser des liens » © M. Gantner ; Agathe Saint Girons, collier «Gribouillis»

Avec en point commun un travail qui allie recherche sur les matières, des plus précieuses aux plus insolites ces 6 créatrices s’expriment à travers des pièces fortes, volumineuses ou au contraire volontairement fragiles et légères.Cette exposition s’inscrit dans la « balade culturelle » proposée pour la Saison France-Israël 2018, afin de faire découvrir des talents et stimuler des échanges artistiques fructueux.