Philippe et Laurence Ratinaud, des mains d’or à la main verte  12 mars 2014

Portrait Philippe et Laurence RatinaudRares sont les couples de créateurs qui œuvrent ensemble. Philippe et Laurence Ratinaud ont lié leur passion pour la joaillerie contemporaine dès leur rencontre, il y a plus de vingt-cinq ans. Deux facettes, à part égale, pour un bijou à quatre mains.

Découvrez sur le site les bijoux de Philippe et Laurence Ratinaud 


Après une dizaine d’années à Paris dans différents ateliers parisiens puis une expérience en Asie, Philippe et Laurence Ratinaud retournent en 1992 dans leur région d’origine, en Limousin. Loin de s’isoler de l’international, ils y créent des pièces de joaillerie qui seront récompensées lors de concours prestigieux (« De Beers Diamonds Awards » en 1998 et « Tanzanite Fundation Awards » en 2007). C’est à l’occasion d’une de la première remise de prix que j’ai découvert leur travail, un somptueux collier aérien nommé Hermine, paré de 660 brillants montés sur de fines tiges. L’audace technique et l’originalité m’avaient frappée et l’envie de mieux les connaître m’a menée plus tard jusqu’à leur atelier de Limoges.

Bijoux de Philippe et Laurence Ratinaud

bois flotté, bague Brindille quartz rutile, bague Brindille saphirs et or, bracelet Écorce

Des créateurs amoureux de leur territoire

Leur région est présente au cœur de leurs créations par les savoir-faire et les matières qui la caractérisent. Ils aiment explorer la porcelaine en premier lieu, autant dans ses techniques traditionnelles qu’« industrielles », l’émail également, le bois enfin et les multiples découvertes d’une nature encore préservée.

« Entreprise du Patrimoine Vivant »

On en oublierait presque les bases traditionnelles de joaillerie qui font d’eux « une entreprise du patrimoine vivant » : les textures de l’or – poli, patiné, sablé- n’ont pas de secret pour eux, le «véritable» émail garde toute sa noblesse et sa délicatesse sur leurs parures. Ces techniques servent à transmettre la finesse de leurs observations : des veines de bois transformées en or à la collection « Écorce » créée à partir de véritables écorces d’arbres moulées et retravaillées ou « Brindilles », issue d’entrelacs de bois flotté. Enfin, en laissant courir son imagination, ces bijoux, par un petit décalage, une association de couleurs inattendue, nous plongent dans des histoires de forêts profondes, parlent de fées et de croyances… le retour aux sources de la région des Ratinaud est toujours présent.

Bonne humeur et écoute : sources d’inspiration

Philippe et Laurence Ratinaud créent souvent des pièces sur-mesure pour une clientèle particulière, ils apprécient cette relation qui s’établit petit à petit avec le porteur du bijou. Les transformations d’un bijou pour redonner vie à des pierres grâce à un grand savoir-faire font part égale avec les créations plus personnelles des Ratinaud.

Créations délirantes, boutons de manchette roudoudou ou bague gazon ?

Leurs pièces les plus osées ont un point commun : un désir de s’amuser, de laisser libre cours à un délire créatif. Ainsi ont vu le jour des boutons de manchette de bonbons traditionnels – bêtises de Cambrai, roudoudous…– ou l’incroyable bague « gazon », en collaboration avec un porcelainier : un petit « pot » à la ligne élégante, porcelaine et décor blanc, or ou platine, accompagné de terreau et de graines avec mode d’emploi pour donner pour donner naissance à une bague verdoyante…

Dépliant La bague Gazon ) P&L Ratinaud

Exploration des matières, exploration des sens, interaction avec le porteur… Toute la passion partagée des Ratinaud est présente dans une bague « ovni », qui a eu en son temps un succès inattendu et bien au-delà des frontières !

Observez les créations de Philippe et Laurence Ratinaud. Une fois admirées leur belle facture et la technique irréprochable du bijou, rappelez-vous qu’il s’est construit également grâce à leur humour, leur complicité et leur sens du jeu, vous y trouverez sans nul doute le petit supplément d’âme qui le rend d’autant plus attachant.

Pour ma part, j’ai un coup de cœur pour les bagues Écorce, qui portent si bien les pierres hautes en couleur, comme ci-dessous avec un grenat spessartite.

Philippe et Laurence Ratinaud- bague Ecorce et spessartite

Bague Écorce, grenat spessartite

Retrouvez d’autres bijoux de Laurence et Philippe Ratinaud