Jean Grisoni, en chaîne et en or  13 mai 2015

Jean GrisoniEn joaillerie, Jean Grisoni a fait du contraste une de ses grandes règles de création : opposition entre le naturel et le mécanique, le brutal et le sophistiqué, le lisse et le rugueux, le matériau pauvre et la matière précieuse.
Graphiste, designer, directeur artistique, photographe, joaillier, Jean Grisoni a été toute sa vie en quête du beau, du juste équilibre, des proportions qui ravissent, de la lumière qui souligne…


Une première exposition des bijoux de Jean Grisoni à la galerie, en 2011, avait présenté les trois grands domaines dans lesquels se rangent ses créations :

Pendentif or et corail - Jean Grisoni

Les pièces « design », où un volume souvent rectiligne incorpore pierre précieuse ou objet antique.

 

Pendentif bois flotté et Galet - Jean Grisoni

 

Les pièces « poétiques », où galets de Méditerranée, bois flottés et autres matériaux ramassés au fil d’une promenade sont choisis puis travaillés, alliés à l’or ou aux diamants pour devenir de vrais bijoux.

 

Gourmette argent et maillon de bronze - Jean GrisoniEnfin, les anneaux, d’argent ou d’or, forgés un à un, à porter seuls ou enchaînés…

 

 

Dernièrement, ce dernier pan de son activité a pris toute la place et la création de chaînes est devenue « son grand œuvre », à comparer à l’écriture d’une symphonie, tant « l’emmaillage » des anneaux de différents diamètres s’apparente pour leur auteur à une création musicale.
La profusion et l’importance de ces chaînes justifiaient un livre, qui vient de sortir aux éditions Le Passage.

Chaînes Jean Grisoni

Dans cet ouvrage, Jean Grisoni évoque ce qui « n‘est pas tout à fait une obsession, mais… est néanmoins omniprésent ». Le ton est donné !
Il nous instruit en nous racontant cette invention géniale de l’humanité aux multiples destins : outil, entrave et séduction…


Jean Grisoni chez Elsa Vanier - 2015Cette histoire débute en 1989, lorsque mon studio de design est missionné pour créer une collection de bijoux pour la Monnaie de Paris. (… ) Ne voulant pas intervenir directement sur ces pièces [de sublimes monnaies gauloises] pour respecter l’objet archéologique, la solution de mettre au point une bélière et de jouer les bijoux enchaînés s’est imposée. (…)

 

Restait à mettre au point une chaîne au service de cet objet magnifique (une monnaie à l’effigie de Vercingetorix). Jean s’est alors mis au travail et plongea dans un univers qui ne cessa de le surprendre et de l’occuper.

Retrouvez les bijoux de Jean Grisoni sur notre boutique en ligne, des pièces uniques ou de toutes petites séries.

INTERVIEW

Jean Grisoni, vous rappelez-vous de votre cheminement depuis ce premier bijou pour La Monnaie de Paris ?

JG : « Bien sûr, il y eut tout d’abord la découverte. Plongeant dans l’histoire, j’ai rencontré des chaînes forgées ou à maillons fondus. Ces chaînes très élaborées offraient solidité, fluidité et raffinement. Elles pouvaient être des liens fonctionnels, l’entrave n’était pas exclue de leur usage.
Nous ne cessons pas de passer d’une parure, séduction et raffinement, à un enchaînement, fonction et symbolique cruelles. Donc une trilogie indissociable pour ce lien de métal : la fonction, la prison, la séduction. Mais avec mon entrée dans le monde de la parure, de la joaillerie et du bijou, j’ai accepté l’idée de la pluralité des sens et des univers… »

Vous avez donc réalisé une première chaîne, pour cette commande et puis, vous avez décidé d’en faire pour vous ?

Collier sauvage, or jaune, Jean Grisoni

JG : « Je me suis aperçu que la réalisation manuelle de chaque maillon, un à un, puis l’emmaillage de chacun d’eux dans un rythme décidé, dans des proportions maîtrisées et une esthétique contrôlée me procuraient un plaisir artisanal et sensuel que j’ignorais jusqu’alors.
Au fur et à mesure que la chaîne s’allonge à chaque anneau soudé, la fluidité de ce « lien » apparaît, et avec elle sa sensualité.

 

Pourriez-vous en dire plus sur votre goût des intercalations, dans les suites de maillons d’argent ou d’or, de maillons de bronze, de fer, de bois ?

Jean Grisoni, gourmette argent massif à maillon de fer rouilléJG : « Pour moi l’usage du fer, c’est l’illustration parfaite de ma passion pour les oppositions. Le brutal et le raffiné, le pauvre et le précieux. Une chaîne de fer sur une peau délicate peut avoir la séduction des liens les plus précieux. Mais pour aller plus loin dans le jeu des oppositions, je ferme chaque anneau d’une goutte d’or ou d’argent.(…) Mon travail devient jeu de dialogue entre diverses surfaces, divers aspects et divers messages… Je suis à l’aise dans cette mixité matérielle, dans la gestion esthétique et émotionnelle de ces différences… Associer à l’argent un anneau de bronze, c’est faire entrer la couleur dans la chaîne… Ces patines racontent une histoire de temps… »

Et l’association de perles, dedans ou entre les maillons ?

Collier perles antiques, or, Jean GrisoniJG : « J’aime les chaînes très fortes ou les chaînes très fragiles, elles deviennent des  » accroche-poèmes « , des liens délicats, des traits d’or sur une peau… La chaîne comme un simple fil…
Sans y réfléchir vraiment, j’ai toujours eu plaisir à associer, intercaler, ajouter des perles à mes chaînes. Cette discontinuité créative rend l’objet  » charmant  » et apporte une sensualité supplémentaire. Par ailleurs, la rupture du rythme, l’accident visuel, la segmentation de la chaîne que constitue la perle lui apporte vie. »

Et vous parlez aussi dans le livre de la symbolique contenue dans le mot chaîne :

JG : « Oui, ce sont tous les types de chaînes humaines qui me viennent à l’esprit, comme preuve de la force que génère l’union, de la puissance d’un groupe… La chaîne alimentaire, la chaîne des causes et des effets, la chaîne des savoirs, des traditions, d’entraide et d’amour … Toujours l’amour… au bout d’une chaîne.
Anneaux de force, entrave devenue lien, d’amour, d’alliance…

D’anneaux en chaînes, cet ensemble de bijoux de Jean Grisoni révèle des variations subtiles, intrigantes et toujours fortes. Alliant les matériaux des plus bruts au plus nobles, anneaux et chaînes portent une richesse créative et symbolique qui nourrit leur porteur.

Collier lapis lazuli, or, Jean Grisoni

Une vidéo présentant son univers et ses inspirations :