Hervé Obligi, sculpteur de pierres et de plumes…  14 mai 2014

portrait Hervé ObligiHervé Obligi ne crée pas de bijoux, enfin, au sens commun du terme. Cependant, la galerie s’est toujours montrée ouverte aux lapidaires, ces tailleurs de pierres précieuses devenus si rares en France. De plus, un simple coup d’œil à ses objets d’écriture permet de les classer dans une catégorie qui pourrait se nommer « bijoux d’écriture ».

Cliquez sur le lien pour voir les créations de Hervé Obligi sur le site de la galerie

Une rencontre

Rencontré il y a 5 ans à l’occasion de la remise du Grand Prix de la Création de la Ville de Paris où j’étais juré, nous étions convenu alors qu’il participerait à l’exposition « Beau et Fort, le bijou masculin » du printemps 2012.

Cet événement me permettait d’offrir un cadre aux stylos uniques de ce sculpteur lapidaire. « Objets » atypiques pour notre lieu, mais s’inscrivant parfaitement dans la mission de la galerie, « promouvoir des bijoux ou objets d’artistes qui ont choisi des matières rares, précieuses ou fascinantes pour s’exprimer ».

Stylo-pinceau en obsidienne neige et or, pièce unique d’Hervé Obligi

Se mesurer à la pierre

Les sculptures et les stylos créés par Hervé Obligi ont comme point commun la passion du minéral, une subtile façon de communiquer sur la dextérité de la main et sur l’histoire. Seule la pierre lui convient, sa dureté, sa résistance. Elle ne pardonne rien, fait ployer plus souvent qu’elle ne rompt elle-même.  L’exigence qu’elle impose rend humble.

Il réalise son premier stylo en 1992, presque par hasard, à la demande d’un ami. Cet objet technique, délicat et aux multiples contraintes dans lequel il distille son humour et sa poésie est devenu le support idéal de son talent.

L’homme sourirait-il ou s’offusquerait-il si on le qualifiait d’emblée d’« espèce en voie de disparition » ? Non seulement par la particularité affichée de sa très belle moustache, mais parce qu’il est l’un des ultimes tailleurs de pierres dures, spécialisé en marqueterie… A moins qu’il ne préfère le terme de « fêlé » comme il pense que les gens du métier le qualifient, lui qui allie son activité de restaurateur à sa passion de sculpteur contemporain depuis 30 ans ?

 

L’objet d’écriture

Réminiscence de son goût pour la calligraphie, Hervé Obligi a trouvé dans le stylo ou comme ci-dessus, dans le stylo-pinceau, les mêmes attraits que ceux que le bijou procure à de nombreux artistes : dimensions maîtrisables, défi technique et exutoire à une création plus spontanée en quelque sorte que ses œuvres monumentales. S’ils sont toujours précieux, ses stylos de composition abstraite ou figurative sont aussi souvent facétieux : une occasion, un clin d’œil à la vie, un jeu de mot, une histoire d’amour ou un hommage discret initient les réalisations.

stylo-plume la grenouille et l'écrivain, Hervé ObligiPerçus par Hervé Obligi comme un « art appliqué », ces stylos évoluent et sont dotés désormais de la même intensité de création et de recherche qu’il s’autorise dans la sculpture contemporaine.

La sculpture

Avec cette dernière, il savoure la liberté de travailler sans contrainte de temps ni d’impératif commercial. Il a choisi trois matériaux de prédilection, l’ardoise, le cristal de roche et le cinabre. Symbolisme, alchimie et sciences sont ainsi invoqués dans son travail conceptuel.

Il puise dans l’histoire de l’humanité pour mieux questionner, déplacer les repères et les catégories. Le minéral ne s’est-il pas toujours prêté à évoquer la nature, la force voire la magie ?

Objets de main Netsuke, objets « pour poches et bretelles »

Ces créations sont comme une face cachée et profonde de sa réflexion. Les stylos n’en prennent que plus de légèreté, bien que le travail soit loin de l’être, et leur qualificatif de « récréation intellectuelle » prend tout son sens, noble au demeurant.

Stylo Boréal, obsidienne agate et corail

Stylo-plume Boréal, obsidienne, agate et corail

L’exposition « Pierres et plumes », d’Hervé Obligi est présentée à la galerie du 23 mai au 31 juillet 2014. Ses créations sur notre site : cliquez ici.