Authenticité

Sur chaque bijou, une gravure, une signature ou, au minimum, un poinçon de maître attestent de l’authenticité de l’objet.

Le poinçon de maître est personnel à chaque orfèvre, son dessin est déposé auprès d’un bureau de garantie de l’Etat français et, dans le cas d’un créateur étranger, installé hors de l’Union Européenne, c’est la galerie qui se porte garant de l’authenticité de l’objet en apposant son poinçon d’importateur.

Les bijoux en matière précieuse, contenant plus de 30 grammes d’argent ou plus de 3 grammes d’or (ou de platine) sont frappés en outre d’un poinçon reconnu par l’Etat français, sauf dans les cas très rares de dispense de poinçon quand le poinçonnage risquerait de déformer ou de briser l’objet.

poinçons françaisPoinçon de maître et tête d'aigle de l'état français sur une bague en or gris.

Enfin, dans la mesure du possible, la galerie inclut une photo de l’objet sur ses factures.