Annie Sibert

Annie Sibert

Annie Sibert portrait par Christophe UrbainLes bijoux d’Annie Sibert ont une double filiation. Une sensibilité imprégnée des univers d’artistes contemporains comme Franz West ou Erwin Wurm d’une part et une pratique d’atelier, d’autre part, un lieu où elle s’évertue à détourner les outils traditionnels ou à réinventer les gestes autour du travail des métaux.
Le rapport qu’elle entretient avec un bijou est intimement lié au jeu; le mettre, l’enlever, l’échanger, le poser, le remettre. Comme ses anneaux sont parfois très lourds, le porteur est poussé à y faire attention; porter un objet devient une expérience particulière, quelque chose qui lui apporte plus que le fait de se parer.
Née en 1983, artiste plasticienne et bijoutière contemporaine, Annie conçoit et produit ses bijoux dans la pure tradition d’un atelier d’art d'orfèvrerie. Diplômée en 2009 de la HEAR (Haute École des Arts du Rhin) à Strasbourg, elle fit un erasmus à la HEAD de Genève suivi d’une formation en ferronnerie d'art à l'Afpa Strasbourg.
Depuis 2015, aux côtés de Madame Hong Jung-Sil, Patrimoine Culturel Immatériel Coréen, elle apprend, lors de séjours réguliers en Corée, la technique de l’Ipsa, une sorte de damasquinage, technique d’incrustation d’un métal dans un autre, pratiquée en Orient. Elle en apprécie la finesse et la force, l’iconographie remplie de symboles secrets. Elle est la première étrangère à être formée par le maître.
Annie Sibert est Lauréate du prix "Jeune Création" des Ateliers d’Art de France, en 2012 et finaliste du "Grand Prix de la Création de la ville de Paris", en 2010 et 2012.

Affiner par

Type de bijou

Matière dominante

Créateurs

Couleur dominante

Diamant

Prix

180 - 1830 €

Affiner par

Type de bijou

Matière dominante

Couleur dominante

Diamant

Prix

180 - 1830 €