Maxime Rips

Maxime RipsMaxime Rips fait partie des rares artistes qui sortent les pierres de leur rêve minéral et les grave, soit en relief pour obtenir des camées soit en creux pour façonner des intailles, ces objets qui dérivent des sceaux de l'Antiquité. Né à Paris en 1942, Maxime Rips est entré en 1963 aux Beaux-Arts de Paris où il a appris la gravure sur pierre fine, le bas-relief et la sculpture. Il s’est également exercé à la taille directe sur acier. En 1966, il reçoit le second Grand Prix de Rome de gravure en médailles et pierres fines, un art défini comme "la glyptique". De grandes civilisations ont utilisé cette forme d'expression artistique pour réaliser parures, objets rituels ou représentation de monuments caractéristiques de leur époque. Il en est un très rares maîtres français contemporains. Pour la galerie, Maxime Rips a réalisé des bagues-sculptures en argent massif, des figures animalières, une tête d’aigle dont le diamant brille comme un point magique dans le plumage finement ciselé, une tête de lionne, un peu énigmatique, qui avale le doigt de façon indolente et un bracelet poulpe en argent et quartz, tout en mouvement. Nous avons également exposé quelques sculptures animalières en pierre ornementale et une magnifique figure de Méduse en camée sur bague en or jaune. Maxime Rips est un sculpteur classique par le choix des thèmes, portraits, figures, souvent empruntés à la mythologie et par l’harmonie des proportions et la perfection de l’exécution, mais on peut dire qu’il est moderne par ses associations parfois audacieuses des gemmes et son refus de toute ornementation superflue ou effet décoratif.

Affiner par

Type de bijou

Matière dominante

Créateurs

Couleur dominante

Diamant

Prix

1560 - 3600 €

Affiner par

Type de bijou

Matière dominante

Couleur dominante

Diamant

Prix

1560 - 3600 €